Olivia QUETIER Psychologue Paris 

Olivia Quetier
Psychologue Paris
Psychothérapeute Paris
Adultes Adolescents Enfants Couples Familles Professionnels

Psychanalyste, formée au quatrième groupe, ayant un parcours analytique personnel et une formation universitaire en psychologie clinique et psychopathologie, je vous propose de mener votre analyse. 


Voici une présentation sommaire du fonctionnement d'une psychanalyse ou cure analytique.
Psychanalyste Paris

Qu'est ce qu'une psychanalyse ou cure analytique?

La cure psychanalytique est une technique qui fait émerger à la conscience des éléments qui étaient au préalable dans l'inconscient
 

La cure psychanalytique consiste à mettre un patient dans une position de relaxation, allongé, en dehors de la vue du thérapeute qui se place en retrait pour ne pas troubler sa libre expression.

Ceci favorise l'association libre qui est une des règles fondamentales de cette méthode. Il s'agit pour l'analysant (celui qui se sera engagé dans une psychanalyse) de dire ce qui lui vient en tête sans se soucier ni des liens logiques ni ce que pourra en penser le psychanalyste.

Cette méthode de la libre association permet un accès au conflit inconscient.

Une élaboration pourra ainsi se faire et l'analyste pourra proposer au patient des interprétations quant à son vécu inconscient.


Les séances se répètent régulièrement, plusieurs fois par semaine de préférence (de une à trois fois). Cette périodicité est essentielle.

Des résistances psychiques s'opposent au déroulement libre de sa pensée par association d'idées. 

La méthode consiste alors à réduire ces résistances pour arriver à une expression totalement libérée. Pour cela, le thérapeute fournit des interprétations de ce qui est dit. Il reste neutre et bienveillant.


L'analyse peut être une simple occasion de se découvrir, de s'épanouir personnellement. Le plus souvent, elle est indiquée dans certains troubles psychiques. 

La personne qui s'engage dans une psychanalyse est en général gênée par des symptômes: angoisse, dépression, troubles psychosomatiques, phobie, obsessions, troubles alimentaires, angoisse d'abandon....

Parfois elle ressent un mal être diffus, se sent prisonnière d'un certain nombre de répétitions ou se sent un peu perdue. 


Quelques séances préliminaires en face à face ont lieu afin que le thérapeute et l'analysant puissent décider ensemble du bien fondé de la méthode analytique.


La cure dure en général plusieurs années. C'est un long chemin qui aboutit à une libération, un épanouissement de la personnalité, une augmentation de la créativité, à des relations avec les autres plus équilibrées et harmonieuses. D'éventuels symptômes maladifs disparaîtront dans la mesure où ils résultaient de conflits inconscients qui auront été résolus.


La psychanalyse est une démarche personnelle, qui répond à une décision intime.

Cette méthode prend en compte la dimension inconsciente du symptôme.



Comment se déroule une psychanalyse?



La pratique du divan en psychanalyse a pour objectif de placer l’analysant dans une posture qui favorise la détente et donc facilite la montée des contenus inconscients.

On travaille en psychanalyse sur les souvenirs de rêves nocturnes mais aussi sur les associations issues des évènements de la vie quotidienne, sur les sentiments et les affects éprouvés à cette occasion et sur les souvenirs plus anciens.

Ce qui se passe dans l’espace de la psychanalyse sera aussi considéré dans sa signification transférentielle, c'est-à-dire en relation avec un vécu antérieur qui serait rejoué dans l’ici et maintenant. 


Les séances ont lieu de une à trois fois par semaine.
Elles durent environ 45 minutes. L'analysant est allongé sur le divan. Je suis assise derrière lui. Sa parole se déroule au gré de ce qui lui vient en tête. Je serai amenée à intervenir pour proposer des interprétations sur le vécu inconscient. Cette expression et élaboration autour de son histoire et de sa personne permet à l'analysant de lever des conflits inconscients , ce qui a pour conséquence de rendre inutile le symptôme qui est l'expression de ce conflit. Au delà de la disparition du symptôme, l'analysant se verra acquérir une plus grande connaissance de lui même, et se verra agir plus conformément à son  propre être et son propre désir.


Une séance coûte 60 euros. Le tarif peut être adapté en fonction de vos moyens financiers.


La fin de l'analyse?

La fin de l'analyse est différente pour chacun. Il s'agit pour  l'analysant et l'analyste de ne pas confondre résistance et désir de clore un chemin.
La psychanalyse vise à lever des conflits inconscients qui rompent ou mettent à mal un équilibre psychique. Le processus analytique entraîne des résistances au changement visé. Ainsi durant une analyse , il peut arriver que vous n'ayez plus envie de venir, et que cela soit la conséquence de l'approche d'un nœud important à mettre en lumière.
Mais il peut arriver aussi que vous soyez au bout d'un chemin, que vous sentiez le désir de faire route sans cet espace de parole et de rencontre avec soi-même si particulier. Ainsi, il sera temps de clore ce travail. Cette fin d'analyse sera alors une évidence pour vous. Je vous accompagnerai alors dans ce choix et le respecterai toujours.

Si des résistances vous poussaient à vouloir clore l'analyse, nous mettrons cela au travail et respecterons toujours ce besoin de maintenir en vous un équilibre qui vous convienne.